« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

analyse 1è symphonie de Brahms

« analyse 1è symphonie de Brahms »

Bonjour, je suis à l’université en musicologie et je m’intéresse au final de la 1ère symphonie de Brahms. Je ne comprends pas bien ce 4ème mouvement. Est-ce que quelqu’un en aurait une analyse complète pour m’aider?
Merci d’avance!


Tilon56

le 19/03/2011 à 13:30

J’ai surtout de la peine à trouver les changements de tonalités...


Tilon56

le 19/03/2011 à 18:05

Super, merci pour votre aide! ... :-(

Une autre question:
Je dois baser un travail sur la problématique de Brahms vis-à-vis de Beethoven (influence trop forte). Savez-vous où je pourrai trouver des informations à ce sujet? Je ne trouve rien de très complet.
Merci d’avance!


Tilon56

le 17/10/2011 à 16:27

désolé, coco, mais si, à l’université, tu sais pas trouver les changements de tonalités ... il faut t’exercer ! c’est un travail personnel, à partir de ce niveau, c’est une futur carrière de musicologue, et je ne pense pas que l’on doive t’aiguiller sur ce genre de sujet (qui pourrait, par exemple, faire office de devoir à rendre par le CNED, ou autre ...). En tout cas, moi, je ne t’aiderai pas aussi directement, mais voilà des pistes à suivre :

Tu peux prendre des dictionnaires de musique, une encyclopédie spécialisée, et faire ta culture avec ce genre d’ouvrage, pour commencer. Ce genre d’ouvrage sont trouvables dans des médiathèque municipale, parfois sur le site de la BNF ou encore dans une médiathèque de conservatoire, parfois ... Bon courage !

Il faut aussi t’entraîner à trouver les tonalités d’un morceau ... commence simple : Mozart, Haydn, puis Beethoven, Bach, aussi ... ou des compositeurs moins connu de l’époque classique, peut-être. Bref, tu as le choix ! et encore une fois, bon courage !


Rafiki

le 17/10/2011 à 20:56

désolé, j’ai relu mon message, et je trouve que j’ai peut-être été un peu sec ... cependant, je pensais quand même ce que j’ai dit ! je te re-souhaite beaucoup de courage !


Rafiki

le 18/10/2011 à 22:34

ok ok! de toute façon, depuis le mois de mars, j’ai eu le temps de le faire mon travail et je me suis débrouillé comme une grande...

Mais ma dernière question était si vous aviez quelques informations sur l’influence de Beethoven sur Brahms, leurs idéaux semblables etc.

Bon, je pense que comme je suis à l’uni, je ne suis pas censé demander votre aide alors :-(

merci pour ta réponse et pour tes souhaits de courage.


Tilon56

le 19/10/2011 à 23:33

désolé, encore, je devait pas être de bonne humeur, ce jour-là :/ je suis un peu bête, parfois ... Si, bien sûr, tu as le droit de demander de l’aide, c’est moi qui devrait apprendre à fermer ma bouche, je crois ... (par contre, te faire l’analyse complète d’un mouvement d’une symphonie de Brahms, c’est peut-être "un peu trop" aider, à ce moment-là ... enfin)

Sinon, je pense que ta question concerne le fait que Brahms, à son époque, était un fervent partisan de ce que l’on appelait la "musique pure", par opposition à la musique à programme, et que Beethoven pourrait être considéré comme un compositeur de musique "pure", puisque la musique à programme ... n’existait pas ^^(de plus, il me semble que Brahms était nommé "successeur de Beethoven", j’imagine que ce titre était du à ce rapprochement ...) ... mais je ne suis pas sur, désolé. A creuser ! il faut te renseigner sur le contexte de l’époque, je pense ... un précis d’histoire (entre 1833 et 1897, les dates de mort et de naissances de Brahms), ou une biographie des deux compositeurs, un dictionnaire de la musique ... toute ces choses peuvent t’être utiles... va fouiller par là :

Lien


Rafiki

le 20/10/2011 à 1:26

J’imagine que l’intéressé a trouvé des pistes de réponse depuis l’an dernier.
A titre indicatif, voilà un ouvrage qui cerne bien la question :
Lien


Mélomaniac

le 20/09/2012 à 0:02

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Les castagnettes ont un sexe : il y a les femelles (hembra) plus aiguës, et les mâles (macho) plus graves. (écouter)

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.