« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

dossier chostakovitch et staline

« dossier chostakovitch et staline »

bonjour,
voila après lecture du dossier sur ce brave compositeur, je me suis empressé d’écouté sa 7eme symphonie pour en quelque sorte entendre le fameux thème que bartok aurait repris,
j’avoue que je n’ai pas réussi à le localiser, peut être étais-je trop distrait?ou bien ce Bartok nous aurais-t-il subtilement modifié ce thème pour ne laisser voir que sa couleur?
Cela dit , quelqu’un pourrait-til m’aiguiller un peu ? genre quel mouvement de chaque compositeur.
je vous remercie !

Anonyme
le 12/04/2010 à 18:54

Bonjour,
Le thème auquel il est fait allusion dans le dossier est celui qui se répète tout au long du premier mouvement de la 7e, sur le principe du boléro de Ravel. Cela dit, je n’ai plus en tête Bartok, et je n’ai pas son concerto sous la main, je ne saurais donc vous dire à quel endroit il a repris le thème, il est bien possible, comme vous le pensez, que Bartok ait “camouflé“ le thème... Je vais essayer de me renseigner par ailleurs.
Musicalement


Symphozik

le 14/04/2010 à 20:16

Bjr
Chostakovitch est parodié par Bartok dans le concerto pour orchestre,4ème mouvement "intermezzo interrotto" au chiffre 75 de la partition.
Bonne écoute !
PK

Anonyme
le 06/08/2011 à 15:04

Merci pour cette précision très précise !


Symphozik

le 28/08/2011 à 0:16

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Mickaïl Ivanovitch Glinka est l’auteur du premier opéra russe avec Une vie pour le Tsar (1836).

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.