« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Festival de musique française en Chine

« Festival de musique française en Chine »

Gestion & Développement a le plaisir de vous présenter la première édition du festival de musique française en Chine. Lors de cet événement nous souhaitons :

Ce projet est né d’une rencontre franco-chinoise entre personnes souhaitant promouvoir la culture française. Cui Li et Laurent Bellin décident donc de créer un projet de festival de musique française en Chine, afin de répondre à trois objectifs :

En 2014 a lieu le cinquantenaire de la déclaration officielle des relations diplomatiques entre la France et la République Populaire de Chine. A cette occasion, nous voulons réaffirmer ce désir d’échange entre nos deux pays autour de la musique.

Le deuxième objectif est la promotion de la culture française en Chine. Afin qu’elle soit mieux connue, nous voulons créer un festival qui pourra accueillir les artistes français dans les plus grands lieux de la Chine (Shanghai, Pékin, Sichuan, Hong-Kong).

Enfin le dernier objectif est de développer des échanges artistiques entre chinois et français. C’est par l’échange que la culture s’enrichie. Aussi, nous inviterons en Off des artistes chinois à se produire à Paris et dans sa proche banlieue. Nous inviterons également des étudiants lors de masterclass pour que nos professeurs français puissent exporter leurs talents à l’international.

PROGRAMMATION 2014 :

Pour cette première édition, nous avons privilégié la tournée d’un artiste à carrière internationale : Bertrand Giraud. Professeur chevronné, musicien talentueux, une carrière importante (15 disques pour des concerts partout dans le monde), Directeur artistique de Masterclass et du concours international Jean Françaix, Bertrand Giraud nous fait l’honneur d’interpréter un programme autour du 19ème et 20ème siècle. Vous pouvez retrouver les détails de sa carrière sur la page de l’événement : Lien

“Un jeu d’une souplesse typiquement française, sensible et élégant et d’une brillante et modeste virtuosité. Un jeu représentant l’école Française... Giraud a impressionné son auditoire par une lecture des nocturnes toute en nuance et lyrique. Il manifesta une interprétation ressentie et délicate... Une grande noblesse !!“
12ème Festival de piano Heidelberg (Allemagne)


A cette occasion, nous lançons une campagne de « crowdfunding », ou financement participatif. C’est un moyen permettant au grand public de soutenir collectivement une idée ou un projet qui le séduit. La première motivation doit être le plaisir de faire exister les idées ou les projets qui ont du sens pour vous.

Alors retrouvez nous vite sur Lien

A bientôt


G&D

le 29/11/2013 à 16:51

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

En 1874, Piotr Ilitch Tchaïkovski dédicace son concerto pour piano à Nicolas Rubinstein qui (par jalousie ?) déclare l’œuvre “si mauvaise qu’elle lui donne la nausée“ ! Blessé, le compositeur supprime la dédicace. Hans Guido von Bülow ayant ensuite fait de l’œuvre un triomphe, Rubinstein présentera ses excuses et en fera un de ses morceaux de concert favori.

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.