« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

oreille absolue

« oreille absolue »

Bonjour,
une demande d’explication pour un truc bizarre : ma mère n’a pas du tout l’oreille absolue, SAUF sur le do
#. Je lui ai joué plusieurs accords, majeur et mineur, dans plusieurs tonalités, et elle reconnait ceux où il y a un do #. Je me demande comment elle fait ??


yes2002

le 24/09/2015 à 14:20

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Le théâtrophone est une invention de Clément Ader en 1881. C’est une ingénieuse utilisation du téléphone qui permet d’écouter un spectacle avec des écouteurs tout en restant chez soi. Le procédé a d’abord été expérimenté à l’Opéra Garnier : des micros étaient disposés de chaque côté de la scène pour retransmettre le spectacle en direct à des auditeurs confortablement installés chez eux. En somme, la radiodiffusion stéréophonique avant l’heure.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.