« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

winterreise

« winterreise »

Bonsoir, pourquoi peut-on entendre “gute nacht “ de winterreise tantôt en ré m, tantôt en do m, tantôt en si m ? merci !

Anonyme
le 05/05/2016 à 21:26

Bonjour, cela dépend de la tessiture du chanteur, il n’est pas rare, pour les lieder, qu’ils soient transposés pour correspondre à la voix de l’interprète, parfois même sans conserver le rapport des tonalités entre les différents lieder d’un même cycle !


Rafiki

le 06/05/2016 à 13:38

Mais ça c’est de la triche ! :o

Anonyme
le 07/05/2016 à 18:53

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Le défunt Joseph Haydn a l’honneur de faire la connaissance de deux phrénologues qui le délestent de sa tête à des fins d’étude.

Nouveautés sur Symphozik

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.