« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | cours de chant, piano, solfege paris 17 et 95320 | Emission musique classique bimensuelle rediffusée | Requiems en miroir: Haydn et Mozart, 24 et 25 mars 2017, Paris
Inscription Mot de passe oublié

Guillaume Dufay : biographie


  • Nom Dufay Prénom Guillaume Nation France
  • Naissance vers 1400, à Bruxelles (Belgique) Mort 27/11/1474, à Cambrai (Belgique) Époque musicale Renaissance

Guillaume Dufay est le fils de Marie Du Fayt et d’un prêtre. Né vers 1400 dans un lieu inconnu, on sait seulement de ses études qu’en plus d’avoir fait du droit, il a apprit la musique à la cathédrale de Cambrai, en tant qu’enfant de chœur, jusqu’en 1412. En 1420, il entre au service de Carlo Malatesta, souverain de Rimini. Puis, en avril 1427, Dufay est diacre puis prêtre à Bologne. Il fut aussi musicien du duc de Savoie, de 1434 à 1435 puis de 1437 à 1444.

Élément confirmant sa réputation, on sait que, lors de la consécration de la cathédrale de Florence, c’est son motet Nuper rosarum flores (écouter le début) qui fut exécuté (mars 1436). Il acquiert une renommée indiscutable et exerce sur toute l’Europe une autorité en matière de musique, autorité reconnue et bénéfique. Dufay a beaucoup servi au Vatican et dans de multiples diocèses (écouter le Kyrie de l’Homme armé).

Mort à Cambrai, dont il avait fait son lieu de résidence principal, le 27 novembre 1474, Dufay fut l’un des plus grands musiciens de la première moitié du XVe siècle.

Ressources liées pour Guillaume Dufay

Commentaires des internautes

Anonyme, le 22/01/2013 à 18h26
j’ai eu un devoir a faire est grace a ce site j’ai eu une bonne merci=)
PS:je vous écrie de Mayotte<3

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Le premier son enregistré de l’histoire fut la chanson “Au clair de la lune”. Ça s’est passé le 9 avril 1860 avec un phonautographe, dispositif inventé par Scott de Martinville, qui pouvait enregistrer des sons réels sous forme d’ondes sonores modulées par un stylet vibrant sur papier.

Nouveautés sur Symphozik

07/03 : Dossier sur la forme sonate réécrit et biographie d’Anton Reicha.

06/03 : Dossier sur Victor Hugo et la musique et biographie de Louise Bertin.

14/02 : Nouveau dossier : un même sujet pour différentes musiques (son faux jumeau a aussi été mis à jour).

05/02 : Nouveau dossier : quand musique et arts plastiques fusionnent.