« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

La musique prise en otage

azerty, le 18/02/2016

C’est tout un orchestre qui a été pris en otage au Venezuela alors qu’il était en pleine répétition. Deux hommes armés ont obligé les musiciens à descendre au sous-sol et leur ont demandé de jouer du moderne dérobé les téléphones portables et les portefeuilles. Heureusement, aucune personne n’a été blessée et aucun instrument n’a été volé. Les malfaiteurs ont réussi à s’enfuir et courent toujours... plus d’infos sur France Musique !

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

En 1874, Piotr Ilitch Tchaïkovski dédicace son concerto pour piano à Nicolas Rubinstein qui (par jalousie ?) déclare l’œuvre “si mauvaise qu’elle lui donne la nausée“ ! Blessé, le compositeur supprime la dédicace. Hans Guido von Bülow ayant ensuite fait de l’œuvre un triomphe, Rubinstein présentera ses excuses et en fera un de ses morceaux de concert favori.

Nouveautés sur Symphozik

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.

18/10 : Dossier sur les styles / genres musicaux et nouveau Q.C.M. sur le jazz.