« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Q.C.M. musical - Les transcriptions de Liszt

Contenu lié : Plus de Q.C.M. - Franz Liszt (biographie) - Q.C.M. : L’œuvre originale de Franz Liszt - Q.C.M. : La vie de Franz Liszt

1) De quel compositeur Franz Liszt a-t-il transcrit toutes les symphonies ?

2) Sur quel opéra de Mozart a-t-il réalisé une paraphrase ?

3) Quel cycle de lieder de Franz Schubert a-t-il intégralement transcrit pour piano ?

4) Combien a-t-il écrit de paraphrases sur Hernani de Giuseppe Verdi ?

5) De quelle année date la transcription de la symphonie fantastique d’Hector Berlioz ?

6) De quel opéra de Rossini a-t-il transcrit l’ouverture pour piano seul ?

7) À quel genre appartient son œuvre basée sur la Norma de Bellini ?

8) Quelle technique utilise-t-il pour transcrire la Truite de Schubert ?

9) De quel compositeur orchestre t-il les danses galiciennes ?

10) Dans ses six études d’après Paganini, laquelle n’est pas tirée d’un caprice ?

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

En 1874, Piotr Ilitch Tchaïkovski dédicace son concerto pour piano à Nicolas Rubinstein qui (par jalousie ?) déclare l’œuvre “si mauvaise qu’elle lui donne la nausée“ ! Blessé, le compositeur supprime la dédicace. Hans Guido von Bülow ayant ensuite fait de l’œuvre un triomphe, Rubinstein présentera ses excuses et en fera un de ses morceaux de concert favori.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.