« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Vol de partitions

azerty, le 12/11/2017

Philippe Manouri implore son voleur de lui rendre les 40 pages du quatuor qu’il était en train de composer. Il ne peut hélas les reconstituer de mémoire (tout le monde n’a pas la mémoire phénoménale de Mozart ni la pratique quotidienne de nos exercices de mémoire musicale*) : plus d’infos

 

* oui, notre cynisme marketing est sans égal

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Le mot "orgue" est masculin, mais on l’emploie au féminin pluriel lorsqu’on veut désigner un seul instrument (comme dans "les grandes orgues").

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.