Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Benjamin Britten
Biographie

« Enfin un musicien anglais ! »


  • Nom Britten Prénom Benjamin Nation Angleterre
  • Naissance 22/11/1913, à Lowestoft (Angleterre) Mort04/12/1976, à Aldeburgh (Angleterre) Époque musicale Moderne

Pressé(e) ? Découvrez la biographie courte de Britten

Préambule

Contrairement à l’Italie, à l’Allemagne ou à la France, l’Angleterre n’a jamais possédé un style musical vraiment spécifique (existe-t-il une musique anglaise ?) ? Au début du XXe siècle, les efforts d’Edward Elgar, de Ralph Vaughan Williams ou de Gustav Holst pour trouver un accent typiquement anglais reste limité. Dans ce paysage assez peu contrasté, Britten apporte un souffle nouveau avec sa Simple Symphony (1934), œuvre néoclassique dont les thèmes ont des allures populaires (écouter le 1er mvt).

Il est donc le premier compositeur du XXe siècle typiquement anglais : son œuvre est imprégnée par le souvenir du folklore de son pays (comme celle de Béla Bartók), inspirée par la nature et la mer (chère à l’âme britannique), et sa musique vocale respecte le rythme et les inflexions de la langue anglaise. Voici ce qu’en écrit Xavier de Gaulle, biographe du compositeur : « Il y a, venue d’Allemagne une célèbre expression du XIXe siècle concernant l’Angleterre : "Das Land ohne Musik", le pays sans musique... Ce n’est pas vrai. Les habitués des concerts, [...] peuvent citer pas mal de noms d’importants compositeurs dont les plus connus sont [...] Edward Elgar, Gustav Holst, Ralph Vaughan Williams, Michael Tippett. Mais [...] si George Friedrich Haendel, allemand devenu anglais, peut être une personnalité pouvant rivaliser avec Johann Sebastian Bach, on ne voit pas en Angleterre de grandes figures du classicisme ou du romantisme. Britten se situe donc dans un mouvement de renaissance de la musique typiquement anglaise renouant directement avec le XVIIe siècle et Purcell. »

Enfance et formation

Benjamin Britten naît le 22 novembre 1913 à Lowestoft (Suffolk, Grande-Bretagne) ; c’est le jour de la Sainte-Cécile, patronne des musiciens (heureux augure !). Il est poussé très tôt vers la musique par son père, dentiste mélomane, et sa mère, chanteuse amateur. En 1927 (il a treize ans), il prend des cours de composition avec Franck Bridge, qui aura sur lui une influence très marquée (cf. l’introduction musicale de cette biographie). De 1930 à 1934, il est inscrit au "College of Music" (Londres). Il y continue ses études musicales et commence à faire remarquer son talent.

De prétendues mauvaises fréquentations

Son opus 1, la Sinfonietta pour dix instruments, semble influencée par Arnold Schönberg dont il a réclamé en vain l’achat de la partition du Pierrot lunaire par son College. Ayant obtenu sa licence en 1932, il veut se rendre à Vienne pour étudier avec Alban Berg, mais la direction du College le déconseille à ses parents, en raison de l’influence prétendument néfaste de ce compositeur, jugé trop moderne. On ne saura jamais quelle fut la conséquence de la mise à l’écart de cette "mauvaise fréquentation" : aurait-il sans cela composé la Simple Symphony deux ans plus tard ?

Carrière

La guerre commence. Britten et quelques amis émigrent aux États-Unis. Parmi ses camarades, on compte notamment le jeune ténor Peter Pears (son compagnon et interprète favori) et le poète Wystan Hugh Auden. C’est en Amérique que Britten compose Paul Bunyan, sorte d’opérette-chorale écrite pour des étudiants (rechercher sur Youtube) Puis, vers 1942, il revient au Royaume-Uni où il bénéficie du statut d’objecteur de conscience pour ne pas être incorporé dans l’armée. Au cours de la traversée en bateau, il compose A Ceremony of Carols pour harpe et chœur d’enfants (écouter un extrait). écrit Peter Grimes son premier opéra (1944 : écouter le premier interlude), chef-d’œuvre qui relancera l’opéra anglais, statique depuis Henry Purcell. En 1946 il répond à une commande pour un documentaire éducatif ; il compose alors une de ses partitions les plus célèbres : The Young Person’s Guide to the Orchestra (ou Variations et Fugue sur un Thème de Purcell : lire une analyse).

Fervent défenseur de la musique anglaise, il crée en 1946 l’English Opera Group, dont l’objectif est la renaissance de l’opéra anglais. En 1948, il est avec Peter Pears à l’origine du festival d’Aldeburgh. En 1957, le compositeur emménage (toujours avec Pears) dans la célèbre "Red House" à Aldeburgh. Il termine en 1960 l’opéra A Midsummer Night’s Dream (Le Songe d’une nuit d’été : rechercher sur Youtube) : ce sera le dernier pour les dix ans suivants. En 1961, son War Requiem (Requiem de la guerre), œuvre d’une profonde humanité, remporte un immense succès (écouter le Dies irae) ; « j’espère que cela fera réfléchir un peu les gens » écrira-t-il à sa sœur.

À partir de 1969, Britten donne des tournées en Europe. Il les continuera jusqu’en 1971. Après ces concerts, Britten compose Death in Venise (après un voyage dans cette ville). Mais en 1973, il est opéré du cœur et reste affaibli. Au début de l’année 1976 la BBC diffuse une nouvelle version de la toute première œuvre scénique de Britten, sa comédie musicale Paul Bunyan. La légende raconte que le compositeur, débordé par l’émotion, éclata en sanglots devant son poste de radio.

Benjamin Britten s’éteint à Aldeburgh (ville désormais connue pour son festival Britten) en 1976, le 4 décembre. Il est le meilleur compositeur anglais de la seconde moitié du vingtième siècle, dans la lignée de Purcell.

Esthétique

Il n’est pas facile de caractériser l’œuvre de Britten. Elle ne peut être considérée comme révolutionnaire, mais elle est très personnelle, lyrique et profondément anglaise. Elle représente une avant-garde musicale modérée, parvenant à allier les nouveautés des avant-gardes continentales à une impression persistante de tonalité. Se tenant à distance de l’atonalisme caractéristique de l’époque, elle préfère se ressourcer aux musiques du Moyen Âge et du baroque élisabéthain. Elle consiste essentiellement en musique vocale (notamment pour chorales d’enfants). Elle donne une impression générale de modestie, délaissant par exemple le grand opéra traditionnel au profit d’un "opéra de chambre", préférant la sincérité de l’expression à la virtuosité et au grandiose. Bien qu’excellent pianiste, Britten ne laisse pas de musique pour piano seul et sa contribution à la musique de chambre est modeste.

Ressources liées pour Benjamin Britten

Commentaires des internautes

Poster un message

Anonyme, le 03/02/2017 à 0:12
Bonsoir, je dois être dans la même classe ;) et le devoir étant à rendre pour demain : « quel est l’autre pays qu’il a découvert lors de voyage et dont il a utilisé l’orchestre traditionnel dans ses oeuvres »?

azerty, le 03/02/2017 à 12:09
Vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur les sites cités en « références » en bas à droite à la fin de la biographie. Bon courage.

Anonyme, le 02/02/2017 à 20:47
Bonjour pouvez vous m’aidez svp et répondre aux questions suivantes
Quelles sont les 4 distinction qu’il reçoit dans sa vie ?
Quelles poète et compositeur l’ont ils inspiré?
Quelle autre pays découvre t il à travers ses voyage?
Merci de me répondre au plus vite
cordialement

azerty, le 13/04/2016 à 10:41
et là : Lien externe ?

Anonyme, le 12/04/2016 à 14:48
je voudrais des infos sur Charles Koechlin j’en trouve pas aider moi SVP!!!!!!!!!!!!

azerty, le 18/02/2016 à 10:40
Je vous suggère la réponse suivante : Britten a 24 ans en 1937 : ces Variations sur un thème de Frank Bridge sont jouées pour la première fois au festival de Salzbourg ; elles remportent un franc succès auprès du public et sont appréciés par les critiques. En résumé, c’est le début de la carrière internationale du compositeur.

Anonyme, le 17/02/2016 à 16:22
Bonjour je suis en 6eme et je ne comprend pas la question (que marque l’œuvre Variation sur un teme de franck bridge . op.10 pour Britten en 1937) et je n’est pas envie d’avoir une mauvaise note
cordialement...

Anonyme, le 16/01/2016 à 18:45
Oh, je suis contente enfin trouver ce que cherche !!! Sa fait plus d’une heure heure que je cherche ses oeuvres les plus connues!!! C’est bizarre tout le monde mes des oeuvres qui ne sont pas connues a par vous a chaque je trouve des oeuvres pas donne

Anonyme, le 21/12/2015 à 16:19
merci pour ces informations sur Benjamin Britten votre site est bien car la biographie est bien structuré et vous venez a l’essentiel
merci encore cela ma été très utile

Anonyme, le 12/11/2015 à 15:59
Merci votre site est génial mais pourriez vous mettre la date de toutes ses oeuvres?

La pianiste, le 09/06/2015 à 7:36
Bonjour Laurie
J’aimerai savoir si tu ne cherche que des infos sur le War Requiem de Britten ou sur les Dies Irae en général, je suis aussi en 3eme et j’ai présenté les préludes de Chopin.
Nathalia

Anonyme, le 09/06/2015 à 7:32
Bonjour Laurie !
J’aimerai savoir si tu ne cherche des infos que sur le War Requiem de Britten ou sur n’importe quel dies irae. Je suis aussi en 3ème et j’ai présenté les préludes de Chopin
Nathalia

Anonyme, le 07/06/2015 à 19:33
Bonjour,je suis en 3ème et je passe l’histoire des arts,et comme sujet imposé j’ai « Dies Irae« et ’’Buggles Sang’’ qui sont des extraits du War Requiem de Britten. Appréciant beaucoup la musique,je trouve que cet homme était un génie.
Je voulais savoir si vous aviez quelques petites infos que l’on ne trouve pas vraiment sur le net sur ces deux thêmes,ou même un lien de site (anglais ou francais,cela ne fait pas de différence pour moi) qui en parle en détail? Je cherche depuis quelques jours,mais je ne trouve que des contradictions entre tout les sites.
Merci d’avance,
Laurie.

Anonyme, le 13/01/2015 à 16:34
Bonjour,
je trouve votre site excellent et de très bon conseil et d’ailleurs le fait que l’on puisse vous posez des questions et que vous y répondiez est une très bonne idée d’autres sites devraient faire la même chose .

Anonyme, le 22/11/2014 à 1:40
merci j’é adoré grave c’est sur ma prof va être fier !!!!

Anonyme, le 05/11/2014 à 18:41
Je trouve que ses très bien mes que vous auriez du metre sa nationalité
je suis en 6Ä—me lisa

Symphozik, le 05/11/2014 à 21:04
Croyez-le ou non, on en reçoit tous les jours, des demandes comme ça…Pauvre jeunesse.

Anonyme, le 27/10/2014 à 17:03
Merci pour tout les infos sur Benjamin Britten.

Je suis en 6éme. Omar

Anonyme, le 26/10/2014 à 19:42
Merci pour ces info utiles je vais en copier sur mon devoir ce site est utile merci encore.
Cordialement
Mr.Anonyme (et je suis aussi en 6ème)

Anonyme, le 21/09/2014 à 12:27
Salut ! Je suis en 5 ème et j’ai un devoir à faire sur ce très cher benjamin et il y a une question que je ne comprend pas : Quels était ses enseignements ?
Aidez moi SVP !

Anonyme, le 04/06/2014 à 14:35
merci ma prof va être contente et même dans les livres il n’y avait pas assez d’éléments !! :)

Anonyme, le 26/05/2014 à 16:37
il est cool ce site. notre prof de musique nous donne tout le temps des biographie a faire ,ici je trouve tout se que je veux !!!!!

Au pif sur Symphozik…

Giovanni Pierluigi da Palestrina (né à Palestrina vers 1525 - mort à Rome en 1594), compositeur italien de la Renaissance. Il vient au secours de la polyphonie religieuse ; en effet, face aux critiques ...

Nouveautés sur Symphozik

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !

16/01 : Après près de sept ans de présence sur Symphozik et un nombre record de contributions diverses, Claude Roux, alias azerty, nous a quitté. Nos condoléances à sa famille.

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés !