« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Camille Saint-Saëns : biographie courte

« Postromantisme, orientalisme, élégance et humour »


  • Nom Saint-Saëns Prénom Camille Nation France
  • Naissance 09/10/1835, à Paris (France) Mort 16/12/1921, à Alger (Algérie) Époque musicale Romantique
Biographie courteBiographie : cliquez ici

SAINT-SAËNS, Camille (né à Paris en 1835 - mort à Alger en 1921) : très jeune pianiste virtuose, élève de Charles Gounod, il mena parallèlement une carrière d’organiste, de compositeur et de chef d’orchestre. Il eut pour élèves Gabriel Fauré et Messager (1853-1929) et défendit la musique française en réaction contre l’engouement pour Richard Wagner. Sa musique est élégante et précise : 12 opéras, dont Samson et Dalila (1877), des œuvres religieuses, dont une Messe solennelle et un Requiem, de nombreux oratorios, des poèmes symphoniques (le Rouet d’Omphale, 1871 ; Phaéton, 1873 ; la Danse macabre, 1875), 5 symphonies dont la dernière, dite n° 3, avec orgue (1886), 5 concertos pour piano, 3 pour violon et 2 pour violoncelle, de la musique de chambre, des pièces pittoresques (le Carnaval des animaux, 1886), etc.

Biographie courteBiographie : cliquez ici

Ressources liées pour Camille Saint-Saëns

Commentaires des internautes

Anonyme, le 01/11/2016 à 18h06
C’est super coule pour les devoir merci beaucoup

Anonyme, le 01/05/2019 à 2h43
a-t-il écrit pour piano: My heart at thy sweet voice?

Mme Bruneau

azerty, le 01/05/2019 à 11h08
Aucune idée !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

John Taylor, chirurgien renommé pour sa maladresse qui a déjà rendu aveugle Johann Sebastian Bach en 1750, récidive avec Georg Friedrich Haendel en 1752. Au final, plusieurs centaines paires d’yeux auraient pu se trou(v)er au contact du médecin.