« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Georg Friedrich Haendel : biographie courte

« Une vie agitée, une œuvre grandiose »

Introduction musicale : Extrait de l’oratorio Il Trionfo

  • Nom Haendel Prénom Georg Friedrich Nation Angleterre
  • Naissance 23/02/1685, à Halle (Allemagne) Mort 14/04/1759, à Londres (Angleterre) Époque musicale Baroque
Biographie courteBiographie : cliquez ici

Georg Friedrich Haendel est né le 23 février 1685 à Halle (Allemagne). Il se produit rapidement en tant que claveciniste et organiste, commence également la composition, ses œuvres rencontrant parfois un grand succès (Passion selon saint Jean, Almira...) et lui ouvrant de nombreuses portes partout en Europe. En Angleterre, il compose beaucoup (Le Messie, Fireworks music...) et se voit particulièrement apprécié du public anglais. À Londres, où il passera une grande partie de sa vie, il reçoit ainsi la charge d’éduquer (musicalement) les enfants du roi Georges Ier. Haendel meurt à Londres le 14 avril 1759.

Biographie courteBiographie : cliquez ici

Ressources liées pour Georg Friedrich Haendel

Commentaires des internautes

Anonyme, le 25/09/2011 à 12h10
i se produit rapidement en TANT que pas en TEMPS que

Symphozik, le 25/09/2011 à 12h34
Corrigé, merci !

Anonyme, le 08/10/2012 à 21h27
Non! d’apres la langue francaise qui est une magnifique et gracieuse langue le morceau de phrase "en tant que" est absolument des plus juste qu’il existe

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Pour les musiciens, jouer par cœur est une pratique récente. Il semble que c’est Liszt qui a le premier donné des récitals sans partition (au grand étonnement de ses contemporains).

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.