« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Giovanni Battista Pergolèse : biographie courte


  • Nom Pergolèse Prénom Giovanni Battista Nation Italie
  • Naissance 04/01/1710, à Pergola (Italie) Mort 17/03/1736, à Pozzuoli (Italie) Époque musicale Baroque
Biographie courteBiographie : cliquez ici

Jean-Baptiste Pergolèse (né à Jesi en 1710 - mort à Pouzzole en 1736) contribua à l’essor de l’opéra-comique. La Serva padrona (la Servante maîtresse, 1732), fut à l’origine, lors de sa représentation à Paris de la célèbre "querelle des bouffons“, au cours de laquelle s’affrontèrent, en 1752, les partisans de l’opera buffa italien (défendu par les encyclopédistes), et ceux de l’opéra français, hérité de Jean-Baptiste Lully. Hélas mort à 26 ans, il est aussi resté célèbre pour son Stabat Mater, écrit deux mois avant sa mort. Sa musique est devenue si populaire que de nombreuses œuvres écrites par d’autres lui ont été faussement attribuées par les éditeurs. En 1919, Igor Stravinski s’inspira de Pergolèse pour son ballet Pulcinella.

Biographie courteBiographie : cliquez ici

Ressources liées pour Giovanni Battista Pergolèse

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Domenico Scarlatti est un claveciniste virtuose : à Rome, pendant une joute musicale, il sera jugé supérieur à Georg Friedrich Haendel dans cet instrument, tandis que Haendel égalisera à l’orgue. Les relations entre les deux musiciens restèrent au beau fixe.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.