Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Hugo Wolf
Biographie courte

« Un maître du lied »


  • Nom Wolf Prénom Hugo Nation Autriche
  • Naissance 13/03/1860, à Slovenjgradec (Slovénie) Mort22/02/1903, à Vienne (Autriche) Époque musicale Romantique

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez la biographie complète de Wolf

Hugo Wolf naît à Windischgraz, alors en Autriche (actuellement Slovenjgradec, en Slovénie), le 13 mars 1860. Enfant prodige, il apprend le violon et le piano dès l’âge de quatre ans. Après un parcours scolaire difficile, il intègre le Conservatoire de Vienne mais supporte mal le conservatisme des professeurs. D’un caractère instable, il passe de l’exaltation à la dépression. Il parvient cependant à s’entourer d’amis fidèles. Critique impitoyable mais admirateur de Franz Liszt et de Richard Wagner, il prend le parti de ”la musique de l’avenir”.

La majeure partie de son œuvre est composée de Lieder, un genre qu’il a porté à un sommet de perfection. S’éloignant de l’esprit plus populaire des Lieder de Franz Schubert et Robert Schumann, il conçoit les siens comme des poèmes symphoniques miniatures dans lesquels l’esprit du texte se trouve magnifié.

À partir de 1897, les symptômes d’une maladie nerveuse qui inquiètent Wolf depuis des années déjà se font plus durement ressentir. Il délire et tente même de se suicider. Il parvient encore à travailler entre deux crises, mais ces périodes de répit finissent par disparaître et il meurt à 43 ans le 22 février 1903.

Ressources liées pour Hugo Wolf

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…

Maurice Ravel, à qui l’on reprochait d’écrire une musique trop superficielle et artificielle, répondit : "ce n’est pas de ma faute, je suis artificiel par nature...".

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

08/12 : Musiques dramatiques pour une mort tragique, nouveau dossier "à écouter".

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !