« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Florence Foster Jenkins

« Florence Foster Jenkins »

Un extrait du disque de Florence Foster Jenkins (1868-1944). L’enregistrement d’époque ne gâche rien de la performance. Bon, notre but n’est pas d’être méchant gratuitement, parce que déjà on a du cœur chez Symphozik, et puis parce qu’elle au moins aura fait ce qu’elle voulait sa vie.

Enfin désolé mais…n’empêche que c’est drôle :D

Voir la biographie de la chanteuse sur Wikipédia : Lien


Symphozik

le 24/01/2013 à 10:11

Oui, c’est drôle ^^ c’est pas elle qui disait “si je n’ai jamais chanté juste, au moins, j’ai chanté !“ ?


Rafiki

le 24/01/2013 à 20:18

Sur wiki j’ai : « Les gens pourront toujours dire que je ne sais pas chanter, mais personne ne pourra jamais dire que je n’ai pas chanté. »

Autre extrait choisi : Lors d’un accident à bord d’un taxi en 1943, elle découvre qu’elle peut chanter un « fa encore plus haut qu’avant ». Au lieu de poursuivre la compagnie de taxis, elle envoie une boîte de bons cigares au conducteur.


Symphozik

le 24/01/2013 à 20:26

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

Adriano Banchieri est le premier compositeur à chiffrer la basse continue sur les partitions (1595), à utiliser les nuances forte et piano (1613), et à utiliser la barre de mesure moderne.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.