« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Guillaume Costeley : biographie

« Un humaniste curieux »


  • Nom Costeley Prénom Guillaume Nation France
  • Naissance vers 1531, à Pont-Audemer (France) Mort 28/01/1606, à Évreux (France) Époque musicale Renaissance

Né à Pont-Audemer (27) en 1530 ou en 1531, Guillaume Costeley passe une enfance que nous espérons bien entendu aussi heureuse que possible mais dont nous ignorons hélas les détails. Il fut organiste à la cour de Charles IX puis de Henri III, de 1560 à 1585. Adhérant des mouvements humanistes, il fréquentait le salon de la comtesse de Retz et y rencontre le poète Rémi Belleau. Costeley est curieux et intelligent, comme en témoigne sa tentative d’écrire la musique en tiers de tons (nous parlerons respectueusement de curiosité scientifique), qui ne donna finalement rien (étrangement). Mort le 28 janvier 1606 à Évreux (27, où je passa d’ailleurs moi-même une partie de mon enfance, tenez vous le pour dit) où il avait acheté une maison, Costeley est un des plus importants compositeurs du XVIème siècle, comme son contemporain Antoine de Bertrand, avec plus de cent chansons (écouter Mignonne allons voir si la rose).

Ressources liées pour Guillaume Costeley

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

John Taylor, chirurgien renommé pour sa maladresse qui a déjà rendu aveugle Johann Sebastian Bach en 1750, récidive avec Georg Friedrich Haendel en 1752. Au final, plusieurs centaines paires d’yeux auraient pu se trou(v)er au contact du médecin.