Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Guillaume Costeley
Biographie

« Un humaniste curieux »


  • Nom Costeley Prénom Guillaume Nation France
  • Naissance vers 0000, à Pont-Audemer (France) Mort28/01/1606, à Évreux (France) Époque musicale Renaissance

Né à Pont-Audemer (27) en 1530 ou en 1531, Guillaume Costeley passe une enfance que nous espérons bien entendu aussi heureuse que possible mais dont nous ignorons hélas les détails. Il fut organiste à la cour de Charles IX puis de Henri III, de 1560 à 1585. Adhérant des mouvements humanistes, il fréquentait le salon de la comtesse de Retz et y rencontre le poète Rémi Belleau. Costeley est curieux et intelligent, comme en témoigne sa tentative d’écrire la musique en tiers de tons (nous parlerons respectueusement de curiosité scientifique), qui ne donna finalement rien (étrangement). Mort le 28 janvier 1606 à Évreux (27, où je passa d’ailleurs moi-même une partie de mon enfance, tenez vous le pour dit) où il avait acheté une maison, Costeley est un des plus importants compositeurs du XVIème siècle, comme son contemporain Antoine de Bertrand, avec plus de cent chansons (écouter Mignonne allons voir si la rose).

Ressources liées pour Guillaume Costeley

Commentaires des internautes

Anonyme, le 16/01/2020 à 10:40
Es ce que ils y a des collégiens de la maitrise notre dame

Poster un message
Au pif sur Symphozik…

Camille Saint-Saëns devient le premier compositeur de renom à composer une musique de film en signant la bande sonore de L’Assassinat du duc de Guise en 1908 (son opus 128 pour cordes, piano et harmonium).

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.