Pas encore membre ? Mot de passe oublié

La radio publique bulgare sauvée grâce au classique

azerty, le 26/02/2017

Obligée pour des raisons de droits d’auteur, de ne diffuser que des musiques vieilles d’au moins 70 ans, la Radio Publique Bulgare s’est rabattue sur du classique et de vieux standards de jazz. Elle craignait voir son audience chuter mais c’est le contraire qui s’est produit ! En effet, les auditeurs, lassés d’entendre à longueur de journée de la pop et les tubs à succès du moment, ont été bien heureux de retrouver Antonio Vivaldi, Wolfgang Mozart et autres qui avaient disparu du paysage musical : plus d’infos

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un message
Au pif sur Symphozik…

Jan Peterszoon Sweelinck est surnommé le “faiseur d’organistes“ en raison de la présence dans ses élèves de certains des meilleurs représentants de l’école d’orgue d’Allemagne du nord.

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.