« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Karlheinz Stockhausen : biographie courte

« Iconoclaste et mystique »

Introduction musicale : écouter un extrait de Mantra

  • Nom Stockhausen Prénom Karlheinz Nation Allemagne
  • Naissance 22/08/1928, à Mödrath (Allemagne) Mort 05/09/2007, à Kürten (Allemagne) Époque musicale Moderne
Biographie courteBiographie : cliquez ici

Karlheinz Stockhausen est né le 22 août 1928 à Mödrath et et mort le 5 décembre 2007 à Kürten en Allemagne. Son enfance est marquée par la guerre mais il fait des études brillantes. Son travail se construit autour de la musique électroacoustique et de la spatialisation du son. Il fait preuve d’une invention permanente autour de recherches sur le temps dans une dimension mystique. Sa pensée peut passer pour naïve et irréaliste mais elle est conduite avec rigueur et sincérité. Durant les dernières années, sa soif de spiritualité aboutit à des œuvres monumentales longuement mûries.

Biographie courteBiographie : cliquez ici

Ressources liées pour Karlheinz Stockhausen

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

La “malle du poilu” est une caisse dans laquelle le soldat violoniste Lucien Durosoir a pu mettre à l’abri toutes les partitions qu’il avait amenées dans les tranchées pendant la première guerre mondiale. Il pouvait ainsi, entre deux attaques d’obus, oublier la violence du conflit en jouant ou lisant de la musique avec d’autres soldats musiciens. Un disque en a été tiré.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.