« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Concerto et concerto grosso.

« Concerto et concerto grosso. »

Bonjour, j’aimerai vraiment savoir qu’elle est la différence entre un concerto et un concerto grosso.
J’ai énormément cherché sur internet sans avoir obtenu de réponse claire.

Merci d’avance!

K.

Anonyme
le 06/09/2011 à 11:25

Bonsoir,

Le concerto grosso est en quelque sorte l’ancêtre du concerto moderne "solo".

Un concerto solo oppose un orchestre à un soliste
Un concerto grosso oppose un orchestre à un groupe de solistes nommé le concertino, généralement composé de deux violons et d’un violoncelle auxquels s’ajoute parfois un alto ce qui donne le quatuor à cordes complet.

La structure diffère également,

Dans le concerto grosso, on a entre 4 et 6 mouvements, où on alterne les mouvements rapides et lents. Le concerto classique est plus en 3 mouvements.

Exemple typique de concerto grosso: concerto pour la nuit de Noël de Corelli.

Franck.


Symphozik

le 06/09/2011 à 23:44

j’ai chercher dans deombreux site mais en vain je n’ai pas pu trouver ce qu’est la différence entre concerto grosso et concerto soliste

Anonyme
le 09/12/2014 à 18:19

Moi non plus je ne comprend pas très bien et j’ai un devoir à rendre jeudi...

Anonyme
le 17/10/2017 à 17:47

Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans les dossiers consacrés au Concerto dans la rubrique “formes et genres“ : Lien Ainsi que : Lien Sinon, vous avez aussi ceci : Lien Bon courage.


azerty

le 20/10/2017 à 9:44

Poster une réponse

Vous n’êtes pas membre : votre message n’apparaîtra qu’après validation par un modérateur.

Le saviez-vous ?

John Taylor, chirurgien renommé pour sa maladresse qui a déjà rendu aveugle Johann Sebastian Bach en 1750, récidive avec Georg Friedrich Haendel en 1752. Au final, plusieurs centaines paires d’yeux auraient pu se trou(v)er au contact du médecin.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.