Voir le menu
« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Marc-Antoine Charpentier : biographie


  • Nom Charpentier Prénom Marc-Antoine Nation France
  • Naissance vers 1643, à Paris (France) Mort 24/02/1704, même ville Époque musicale Baroque

Né en 1643 à Paris, Marc-Antoine Charpentier, chose rare, n’a pas dans sa famille d’antécédents musicaux : son père Louis, maître écrivain, a la charge d’établir des documents officiels pour le Parlement ou pour le Châtelet notamment. Parmi ses deux frères et ses trois sœurs, aucun ne se dirige vers la musique. Tout au plus, sa sœur Élisabeth épouse en 1662 un "maître de danse et joueur d’instruments", Jean-Édouard. Ce dernier et Charpentier se fréquentèrent particulièrement.

Rome

En 1665, il part à Rome pour quelques années. Il y apprend la peinture, mais y fréquente aussi Giacomo Carissimi, célèbre compositeur de l’époque, qui lui enseigne la musique et exerce sur le jeune homme une influence déterminante pour la suite.

Retour à Paris

Revenu à Paris vers 1670, il est choisi deux années plus tard par Molière pour écrire la musique de pièces de théâtre (par exemple Le malade imaginaire, Circé,...). En effet, l’écrivain s’était encore brouillé avec Jean-Baptiste Lully (dont Charpentier subira par ailleurs la toute-puissance), et avait besoin d’un nouveau compositeur.

Versailles

Bien que remarqué par Louis XIV, Charpentier ne peut postuler pour la chapelle royale en raison d’une santé fragile. Il enseignera la musique chez des jésuites et à Philippe d’Orléans. Il reçoit plusieurs commandes pour de célèbres institutions (l’Académie française, l’Abbaye de Port-Royal, etc.) et sera nommé en 1698 maître de musique à la Sainte Chapelle.

Mort à Paris le 24 février 1704 à 61 ans, Charpentier tient une place majeure dans la musique de son époque, ayant composé nombre d’œuvres religieuses ou profanes. Il fut souvent concurrencé et effacé par J.-B. Lully, mais connaît aujourd’hui une certaine vague de succès : c’est par exemple une partie de son Te Deum (écouter le début) qui est devenue l’hymne de l’Eurovision. De plus, en France, on essaie de le "réhabiliter" par le biais notamment de la Société Marc-Antoine Charpentier.

Ressources liées pour Marc-Antoine Charpentier

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Espace membre
Actualité du site 03/09 : Biographies de Kodály, Korngold, Szymanowsky et Zemlinsky.
07/08 : Biographies de Britten et de Holst refaites. Ajout des bios de Bridge, Delius, Tippett et Vaughan Williams.
30/07 : Biographies refaites (sans silicone) pour Chostakovitch et Poulenc. Plusieurs autres ajouts plus ou moins liés au Groupe des Six : Durey, Auric, Françaix, Ibert et Roland-Manuel.
04/07 : Nouveau dossier sur les instruments transpositeurs. Bonnes vacances à tous !
Actualité musicale 22/09/2016 La Seine musicale
22/09/2016 Un festival très spécial
22/09/2016 Un opéra pour les fous
17/09/2016 La musicothérapie au service des bébés
Vidéo du jour (donnez votre avis !) Sonate en mi bémol mineur - 3e mouvement
Paul Dukas
Le saviez-vous ? Définition de cette forme austère qu’est la fugue par Hans von Bülow : “morceau de musique au cours duquel les exécutants partent les uns après les autres, et les auditeurs tous en même temps”. Forum musical Commentaires récents Sites amis DVD et Blu-ray musique

Paris city guide (le site de mon tonton)