« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Marie-Joseph-Alexandre Déodat de Séverac : biographie

« Le chantre de la Cerdagne »

Introduction musicale : écouter Baigneuses au soleil (1908)

  • Nom Déodat de Séverac Prénom Marie-Joseph-Alexandre Nation France
  • Naissance 20/07/1872, à Saint-Félix-Lauraguais (France) Mort 27/03/1921, à Céret (France) Époque musicale Moderne

Marie-Joseph-Alexandre Déodat de Séverac est un compositeur français né à Saint-Félix-Lauraguais (Haute-Garonne) le 20 juillet 1872 et mort à Céret (Pyrénées-Orientales) le 24 mars 1921. Il suit les cours de Vincent d’Indy à la Schola Cantorum de Paris. Très attaché à ses origines, il se fixe à Céret à partir de 1910. Toutes ses œuvres seront inspirées par sa province natale. Il est surtout connu pour ses pièces pour piano, d’une écriture forte et charpentée comme celle de son maître, mais où se décèle l’influence d’Achille Claude Debussy. Celui-ci disait : « Sa musique sent bon. » La suite Cerdaña (1904-1911), son chef-d’œuvre, illustre son amour pour le terroir catalan : écouter Le retour des muletiers.

Ressources liées pour Marie-Joseph-Alexandre Déodat de Séverac

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

La cérémonie du 18 janvier 2007, en hommage aux Justes de la Seconde Guerre Mondiale, fut mise en scène par Agnès Varda sur une musique de Francis Poulenc, “Figure humaine“, cantate composée en 1943 sur huit poèmes de Paul Eluard.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.