Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Alexandre Konstantinovitch Glazounov
Biographie


  • Nom Glazounov Prénom Alexandre Konstantinovitch Nation Russie
  • Naissance 10/08/1865, à Saint Pétersbourg / Petrograd (Russie) Mort21/03/1936, à Neuilly-sur-Seine (France) Époque musicale Romantique

Né à Saint-Pétersbourg le 10 août 1865, Aleksandr Konstantinovitch Glazounov est le fils d’un éditeur qui lui procurera une excellente culture générale. Dès 16 ans, le jeune compositeur, élève de Nicolaï Rimski-Korsakov, a écrit sa Première symphonie (dirigée par Mili Balakirev le 22 août 1882 puis par Franz Liszt. En 1884, il rencontrera Piotr Ilitch Tchaïkovski.

En 1889, Glazounov est chef-d’orchestre à Paris, puis à Londres en 1887. Il peut donc diriger ses propres œuvres, mais ne résiste pas à la concurrence de Johannes Brahms, d’Antonin Dvorak, d’ Anton Bruckner et même de Gustav Mahler. En Russie, même s’il est jugé trop européen et académique dans sa musique, il acquiert une très bonne renommée et sera nommé professeur (1899) puis directeur du Conservatoire de Saint-Pétersbourg (1905). En 1928, il émigre à Paris et entreprendra un séjour aux États-Unis.

Glazounov meurt à Neuilly-sur-Seine le 21 mars 1936. On lui doit entre autres huit symphonies, deux concertos pour piano et un pour saxophone, sept quatuors à cordes, de nombreuses œuvres pianistiques, plusieurs œuvres concertantes pour violon et violoncelle et surtout trois beaux ballets de tradition « tchaïkovskienne« : Raymonda, Ruses d’amour et Les saisons (écouter le début de l’Automne). De nos jours, ses deux pièces les plus populaires sont : le Concerto pour violon et orchestre opus 84 (1904) ainsi que le poème symphonique Stenka Razine (1885), dédié à Alexander Borodine. Sa musique est à (re)découvrir.

Ressources liées pour Alexandre Konstantinovitch Glazounov

Commentaires des internautes

Poster un message

Anonyme, le 01/07/2021 à 13:56
Je reste sans pour de si beau sentiments en musique. Une grande tendresse en ressort à l’écoute. Bravo!! Bravissimo

Au pif sur Symphozik…

Adam De La Halle (né à Arras vers 1237 - mort à Naples vers 1287), également appelé Adam le Bossu, trouvère picard, auteur du Jeu de Robin et Marion, qui constitue dans l’histoire du théâtre ...

Lire la suite sur la biographie d’Adam De La Halle
Nouveautés sur Symphozik

08/12 : Musiques dramatiques pour une mort tragique, nouveau dossier "à écouter".

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !