Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Giovanni Battista Sammartini
Biographie

« Entre baroque et classicisme »


  • Nom Sammartini Prénom Giovanni Battista Nation Italie
  • Naissance vers 1700, à Milan (Italie) Mort15/01/1775, même ville Époque musicale Baroque

Giovanni Battista Sammartini est un compositeur italien né vers 1700 à Milan et mort dans la même ville le 15 janvier 1775. Il a fait toute sa carrière à Milan dont il a été l’animateur musical comme maître de chapelle et organiste. Renommé comme pédagogue, il fut le maître de Christoph Willibald Gluck et bien d’autres, de passage dans sa ville, bénéficièrent de ces conseils. Notamment : Johann Christian Bach, Luigi Boccherini et le jeune Wolfgang Mozart. Compositeur prolifique, il est connu et apprécié dans toute l’Europe. On lui doit plus de 200 œuvres de musique de chambre (voir l’introduction musicale) ainsi que de nombreuses œuvres symphoniques.

Il apparaît comme l’un des créateurs les plus inventifs de la période préclassique et fait en quelque sorte le lien entre Antonio Vivaldi et le jeune Joseph Haydn (écouter le mvt lent d’un concerto pour flûte). En fait, le nom du musicien reste avant tout associé à l’apparition de la symphonie. On ne sait combien il en a composé mais on en a conservé 68. Les plus anciennes, écrites pour cordes seules et d’esprit baroque, rappellent parfois Vivaldi (écouter le début de la n° 9). Par la suite, alors que l’orchestre s’enrichit de cors, de trompettes et de hautbois, les traits baroques s’estompent peu à peu et la forme sonate tend à s’affirmer de plus en plus (écouter le début de la n° 63). Son style nerveux et incisif, et ses libertés dans le traitement de la forme, le rapprochent souvent du jeune Haydn, bien que ce dernier, à la fin de sa vie, ait nié avoir été influencé par le musicien milanais.

Ressources liées pour Giovanni Battista Sammartini

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…

L’Assassinat du Duc de Guise - Saint-Saëns, 1908

Nouveautés sur Symphozik

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !

16/01 : Après près de sept ans de présence sur Symphozik et un nombre record de contributions diverses, Claude Roux, alias azerty, nous a quitté. Nos condoléances à sa famille.