« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Paul Le Flem : biographie


  • Nom Le Flem Prénom Paul Nation France
  • Naissance 18/03/1881, à Radon (France) Mort 31/07/1984, à Tréguier (France) Époque musicale Moderne

Paul Le Flem est né à Radon dans l’Orne le 18 mars 1881, et mort à Tréguier dans les Côtes-d’Armor le 31 juillet 1984 à l’âge de 103 ans. Curieuse destinée que la sienne : orphelin à 12 ans, marin refoulé à cause de sa mauvaise vue, il connaît durant sa longue vie d’incroyables bouleversements sociaux, technologiques et musicaux (d’Achille Claude Debussy à Pierre Boulez en passant par Igor Stravinski). Très ouvert d’esprit, il cherchera toujours à comprendre et à défendre toute œuvre ayant retenu son attention, même éloignée de sa propre esthétique. Il aura notamment la clairvoyance d’envoyer son élève André Jolivet travailler auprès d’Edgar Varèse.

Héritier de Debussy, profondément marqué par sa Bretagne natale, son œuvre évolue entre modalité et atonalité. Il aura formé de nombreux élèves dont Jolivet, Marcel Mihalovici et Roland-Manuel.

Ressources liées pour Paul Le Flem

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Ludwig van Beethoven, admirateur de la Révolution française, dédicaça à Napoléon Bonaparte sa Troisième Symphonie "Héroïque". Mais lorsque le grand homme se fit sacrer Empereur des Français, le compositeur déçu le déchut de l’honneur d’une dédicace.