« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Alphonse de Castille : biographie

« Un roi très sage »


  • Nom Castille Prénom Alphonse de Nation Espagne
  • Naissance 23/11/1221, à Tolède (Espagne) Mort 04/04/1284, à Séville (Espagne) Époque musicale Médiévale

Le malheur des uns…

Au début du XIIIe siècle, la malheureuse croisade des albigeois est organisée par l’Église contre l’hérésie. Pendant 50 ans elle met à feu et à sang le Midi de la France. Si bien que beaucoup de troubadours (poètes et musiciens du sud de la France) sont contraints de fuir en Italie et en Espagne où ils nourrissent la vie musicale : le malheur des uns fait le bonheur des autres...

Un roi très sage

À la fin du siècle, poursuivant une tradition de tolérance, Alphonse X de Castille (1221-1284), dit « le Sage » ou « le Savant », fait de sa cour un centre culturel important. L’histoire, la littérature, la science, lui doivent autant que la musique (écouter le Cantiga n°100 « Santa Maria »). Lui-même a contribué à l’écriture d’un des plus importants recueils de chansons monophoniques (près de 450) de la littérature médiévale en Occident. La plupart sont des cantiques dédiés à la Vierge Marie d’une grande ferveur (lire Cantigas de Santa Maria).

Pour mener à bien l’élaboration du somptueux manuscrit des Cantigas, Alphonse X avait réuni une trentaine de poètes, musiciens, scribes et enlumineurs. Il coordonnait l’ensemble tout en y participant activement. À la fin de ce travail considérable, dans la dernière cantiga, le roi conclut ainsi sa démarche : « Je finis d’assembler ces chants qui racontent, Vierge, tes miracles. Je te demande de prier pour moi ton fils Dieu, qu’il me pardonne les péchés que j’ai commis et qui sont nombreux... »

Postérité

Les Cantigas d’Alphonse le Sage ont touché les compositeurs du XXe siècle, notamment Maurice Ohana (1913-1992) dont les propres Cantigas sont une sorte d’hommage : écouter un extrait du Cantiga n°4 et lire sur Symphozik une analyse des Cantigas d’Ohana.

Voir aussi sur Symphozik : Pérotin ; Bernart de Ventadour ; Adam De La Halle.

Ressources liées pour Alphonse de Castille

Commentaires des internautes

Anonyme, le 09/10/2015 à 1h30
quelle est sa parentee avec louis 9?

azerty, le 09/10/2015 à 10h26
A priori aucune, mais comme tous ces rois mariaient leurs enfants ensemble, on ne sait jamais...

Anonyme, le 14/10/2015 à 13h21
sa grand-mère Bérengère, reine de Castille, était la sœur de Blanche de Castille, la mère de Louis IX,roi de France

Symphozik, le 14/10/2015 à 13h36
Alors là, chapeau.

Anonyme, le 21/11/2015 à 16h07
l’avez vous en biographie courte(je ne doit pas faire plus de 7 ligne)

Symphozik, le 21/11/2015 à 16h19
La biographie courte est désormais disponible.

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Ses séjours à Lyons-la-Forêt, agrémentés de promenades dans les bois (quand le loup n’y était pas), inspiraient Maurice Ravel, qui composa dans ce petit village de l’Eure le Tombeau de Couperin (1917) et une orchestration des Tableaux d’une Exposition de Modest Moussorgski.

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.