« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | cours de chant, piano, solfege paris 17 et 95320 | Emission musique classique bimensuelle rediffusée | Requiems en miroir: Haydn et Mozart, 24 et 25 mars 2017, Paris
Inscription Mot de passe oublié

Mauricio Kagel : biographie

« Collage et mise en scène »


  • Nom Kagel Prénom Mauricio Nation Argentine
  • Naissance 24/12/1931, à Buenos Aires (Argentine) Mort 08/09/2008, à Cologne (Allemagne) Époque musicale Baroque

Mauricio Kagel est né le 24 décembre 1931 à Buenos Aires (Argentine) et mort le 8 septembre 2008 à Cologne (Allemagne). Il fait de brillantes études de musique, littérature et philosophie à Buenos Aires où il va animer la vie culturelle et diriger un orchestre. En 1957, il s’installe à Cologne où il continue ses activités et enseigne.

Il se rend surtout célèbre par son « théâtre instrumental » qui demande aux interprètes de s’investir physiquement en totalité (en chantant, bougeant, mimant...) ce qui donne lieu à des scènes souvent burlesques, parfois provocatrices : voir Oberlinpercussion.

Comme Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen, il pratique l’œuvre ouverte (l’œuvre est entièrement écrite mais, pour la restituer, l’interprète choisit l’ordre des fragments qui la composent, sans que cela n’altère sa singularité). Dans les années 1970, il dirige son travail vers la grande tradition démontée (Johann Sebastian Bach, Johannes Brahms, Ludwig van Beethoven : écouter la 4ème partie de Ludwig van).

Mais il explore également les ressources dramatiques du champ contemporain dans des pièces radiophoniques, des films, des œuvres électroacoustiques et du théâtre musical.

En fait, comme son aîné John Cage, Kagel n’a cessé de briser les conventions et les habitudes auditives, au risque de choquer l’auditeur : « Quand je fais de la dérision, je le fais avec un tel niveau de professionnalisme, que ça donne… douleur. ». C’est donc dans leur version scénique que ses œuvres atteignent leur pleine dimension : regarder un extrait de Mare Nostrum (1975) et voir le reportage ci-dessous.

Ressources liées pour Mauricio Kagel

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Mamoru Samuragochi s’est fait passer pendant environ 20 ans pour un compositeur sourd, surnommée le "Beethoven japonais". Il s’agissait en fait d’une escroquerie, révélée en février 2014 : il n’était ni l’un ni l’autre, le véritable auteur de "ses" œuvres étant un modeste professeur de musique, Takashi Niigaki.

Nouveautés sur Symphozik

07/03 : Dossier sur la forme sonate réécrit et biographie d’Anton Reicha.

06/03 : Dossier sur Victor Hugo et la musique et biographie de Louise Bertin.

14/02 : Nouveau dossier : un même sujet pour différentes musiques (son faux jumeau a aussi été mis à jour).

05/02 : Nouveau dossier : quand musique et arts plastiques fusionnent.