« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Henri Sauguet : biographie

« Aurait pu faire partie du Groupe des Six »


  • Nom Sauguet Prénom Henri Nation France
  • Naissance 18/05/1901, à Bordeaux (France) Mort 22/06/1989, à Paris (France) Époque musicale Moderne

Henri Sauguet, de son vrai nom Henri-Pierre Poupard, est un compositeur français né à Bordeaux le 18 mai 1901 et mort à Paris le 22 juin 1989. Très tôt, il est initié à la musique par sa mère et se révèle très doué. Mais il ne peut approfondir ses études car son père est mobilisé en 1915 et il doit s’occuper de la mercerie familiale en tant qu’aîné. Son père revenu, il prend des leçons de composition avec Joseph Canteloube. C’est à cette période qu’il découvre l’œuvre d’Achille Claude Debussy, qui l’enthousiasme. Il se décide à lui écrire, malheureusement sa lettre ne parvient au compositeur que le jour de sa mort le 23 mars 1918.

En 1919, il organise un concert d’avant-garde où ses compositions sont jouées avec celles du Groupe des Six. Ayant envoyé des œuvres à Darius Milhaud, celui-ci l’invite à Paris en 1921 et lui fait rencontrer Erik Satie. Il s’installe dans la capitale en 1922, travaille la composition avec Charles Koechlin et crée en 1923 avec Roger Désormière l’École d’Arcueil, nommée ainsi par amitié pour Erik Satie qui demeurait dans cette commune.

En 1927, arrive la consécration quand Diaghilev, le patron des Ballets russes, lui commande un ballet, La Chatte (en introduction musicale de cette biographie). Dès lors, la renommée lui vaut des commandes répétées. Et c’est en 1945 que vient la gloire internationale avec un autre ballet, Les Forains, qui fait aussitôt le tour du monde (écouter le début). Il est la coqueluche du Tout-Paris pour son esprit, son humour, ses talents de comédien, sa gentillesse et sa fidélité envers ses amis.

Son œuvre aborde tous les genres : l’opéra, l’orchestre, la musique de chambre (dont le charmant Quatuor à cordes n° 2 : écouter le mvt 3) et la mélodie, mais aussi de la musique pour le cinéma, le théâtre, la radio ou la télévision. Il ne s’arrête de composer qu’en 1987, deux ans avant sa mort.

Ressources liées pour Henri Sauguet

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Savez-vous quel est le point commun entre Louis XIV et Niccolo Paganini ? Ils étaient tous deux férus de guitare. Car avant de devenir l’instrument populaire par définition, la guitare fut l’un des instruments phares des grandes cours européennes (voir une galerie de toiles).

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.