« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | guitariste pour groupe chants de marins | Assisi Suono Sacro et le Peregrinandi Trio à Paris | CHERCHE CHANTEUSE
Inscription Mot de passe oublié

Johann van Beethoven : biographie


  • Nom Beethoven Prénom Johann van Nation Allemagne
  • Naissance 14/11/1740, à Bonn (Allemagne) Mort 18/12/1792, même ville Époque musicale Classique

Johann van Beethoven est né le 14 novembre 1740 à Bonn. Son père, Ludwig van Beethoven l’Ancien (1712-1773), descendant d’une famille flamande, est un homme respecté et bon musicien qui a obtenu une place de maître de chapelle chez le Prince-électeur de Cologne.

De son mariage avec Maria-Magdalena van Beethoven (née Keverich, 1746-1787) le 12 novembre 1767, d’origines slaves, il a sept enfants. Trois seulement atteignirent l’âge adulte : Ludwig (le plus connu, cela va de soi), Kaspar-Karl et Johann (dates respectives : 1770-1827, 1774-1815 et 1776-1848).

Mais c’est un homme violent et alcoolique et, lorsqu’il détecte (rapidement) les dons de son fils Ludwig, il tente dès 1778 de l’exhiber à travers l’Europe comme jeune prodige (qu’il fera parfois passé pour de deux ans moins âgé qu’il ne l’est en réalité). Il ne rencontrera presque jamais le succès (excepté aux Pays-Bas en 1781) en raison de son caractère : contrairement à Leopold et Wolfgang Mozart dans le temps, il ne fait pas preuve de pédagogie avec son fils.

Il meurt le 1792 à Bonn, ayant perdu son emploi en 1789 et ayant été incapable depuis de subvenir à partir de cette date aux besoins de sa famille. Inutile de dire que sa renommée n’est aucunement comparable à celle de son fils Ludwig...

Ressources liées pour Johann van Beethoven

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Ludwig van Beethoven, admirateur de la Révolution française, dédicaça à Napoléon Bonaparte sa Troisième Symphonie "Héroïque". Mais lorsque le grand homme se fit sacrer Empereur des Français, le compositeur déçu le déchut de l’honneur d’une dédicace.

Nouveautés sur Symphozik

20/11 : On a fait le plein de nouvelles dictées musicales pour tous niveaux. Profitez-en !

18/11 : Nouveau dossier : musique et psychanalyse.

05/11 : 20 questions sur l’oreille absolue, accompagnées de deux Q.C.M.