« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Dossiers rédigés par fr-de-f11

DateCatégorieIntitulé
25/11/2014ThéorieComment lire une partition d’orchestre ?
13/10/2011Analyses d’œuvresWagner - L’accord de Tristan
21/03/2011Analyses d’œuvresSchubert : analyse de Der Lindenbaum
05/09/2010Analyses d’œuvresSchubert : analyse de Gute Nacht
09/05/2010ThéorieLes tons voisins
01/04/2010DiversAndré Rieu, la passion du violon
29/11/2009Analyses d’œuvresBartok - Second concerto pour violon
05/10/2008Analyses d’œuvresSchubert - Ihr Bild
04/10/2008Formes et genresLe quatuor à cordes
30/09/2008Analyses d’œuvresSmetana - La Moldau
29/09/2008Formes et genresLe poème symphonique
20/04/2008Histoire généraleQuelle histoire de la musique ?
03/12/2007Analyses d’œuvresBach - Analyse harmonique du premier prélude du clavier bien tempéré
04/05/2007Analyses d’œuvresBeethoven - Analyse du troisième concerto pour piano
14/04/2007Formes et genresLe concerto
26/03/2007Analyses d’œuvresBeethoven - La cinquième symphonie
07/01/2007Analyses d’œuvresBeethoven - Analyse du second mouvement de la sonate Pathétique
25/12/2006CompositeursChopin - un grand mélodiste
01/02/2006Analyses d’œuvresMozart - Analyse de la 25e symphonie

Commentaires des internautes

Anonyme, le 29/10/2014 à 11h01
Étonnant de lire que le contrepoint est inexistant dans l’œuvre de Chopin, lui qui est considéré par les musicologues anglais et à juste titre comme le plus grand contrapuntiste du XIXe siècle.

Rafiki, le 29/10/2014 à 18h31
il faut enlever les balises <i> et </i> de <head> ;)

Symphozik, le 29/10/2014 à 21h12
C’était un choix artistique et non un bug quelconque. Mais tant pis, devant l’incompréhension et le tollé général, je le retire.

Rafiki, le 29/10/2014 à 21h19
Mmmmh, c’est cela, oui... ;)

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Ludwig van Beethoven, admirateur de la Révolution française, dédicaça à Napoléon Bonaparte sa Troisième Symphonie "Héroïque". Mais lorsque le grand homme se fit sacrer Empereur des Français, le compositeur déçu le déchut de l’honneur d’une dédicace.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.