« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »
Petites annonces musicales | Concerts Dvorak: 11 et 12 mars 2017, Paris | L’orchestre Le Palais royal en Réalité Virtuelle | Concert Baroque: Gloria et Magnificat de Vivaldi
Inscription Mot de passe oublié

La forme sonate

fr-de-f11, le 14/01/2007

Ce dossier est actuellement indisponible. Un important remaniement sera très prochainement mis en ligne. Toutes nos excuses pour le désagrément !

Ressources liées

Commentaires des internautes

virepoulpe, le 30/08/2010 à 17h16
Bonjour

Je suis en désaccord (léger) sur votre analyse de la modulation de la mesure 57 lorsque vous écrivez que Mozart module par enharmonie en SI majeur. Certes, il module bien par enharmonie mais... en mi mineur.

Rappel de la technique utilisée : Mozart transforme l’accord de 7ème de dominante de FA majeur (do-mi-sol sib) en accord de sixte augmentée (do-mi-sol-la#). Mais cet accord n’est plus un accord de dominante mais un accord de prédominante qui aboutit sur la dominante.

En effet, une sixte augmentée se résout sur un un accord de dominante et non de tonique. Ainsi, l’accord de la mesure 58 est un accord de dominante de mi mineur (et non l’accord de tonique).

En outre, c’est plus logique, dans toute cette sonate Mozart reste dans des tonalités voisines de la mineur. Mi mineur est une tonalité voisine, tandis que SI majeur est éloignée...

Cordialement

virepoulpe, le 30/08/2010 à 17h36
Re-bonjour

Je suis navré, mais j’ai une seconde remarque portant cette fois sur la première partie de votre sujet.

En effet, il est inexact de dire que la forme sonate bithématique a été "inventée" par les fils de Jean-Sébastien Bach, et plus précisément, par Carl Philip Emmanuel Bach.

En effet, cette forme avait déjà été employée dès le début du XVIIIème siècle par l’Ecole de clavecin, (c.f. notamment Domenico Scarlatti dans plusieurs de ses sonates) ou encore le violoniste Felice Dall’Abaco (1657-1742) qui est l’un des premiers a introduire le second thème...

Par contre, il est reconnu qu’on doit bien à l’autorité de CPE Bach d’avoir imposé cette forme aux compositeurs qui lui succèderont, à commencer par les compositeurs classiques puis les autres...

Cordialement

gui303, le 04/01/2014 à 17h32
Quand le dossier sera en ligne ?

Symphozik, le 05/01/2014 à 13h54
Karajan seul le sait…Le contributeur a l’origine de ce dossier est actuellement en congé nerf.

azerty, le 23/03/2015 à 11h00
Dossier “forme sonate“ tjrs en souffrance, dommage ! Pourquoi, en attendant, ne pas le remettre en ligne tel qu’il était ?

Symphozik, le 23/03/2015 à 20h10
Un ultimatum très menaçant a été adressé à l’auteur ! (mais c’est lui qui préfère ne pas afficher l’ancienne version donc Symphozik s’incline)

Anonyme, le 02/04/2016 à 11h12
Toujours pas de dossier ????

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Au plus profond de notre cerveau, nous possédons, comme tous les animaux, une “oreille de vigilance”. Elle commande un réflexe de fuite après l’audition d’un son inconnu annonciateur d’une menace. Et voilà pourquoi tant de gens prennent leurs jambes à leur cou quand ils entendent de la musique contemporaine, par définition pleine de “sons inconnus, voire inquiétants”.

Nouveautés sur Symphozik

14/02 : Nouveau dossier : un même sujet pour différentes musiques (son faux jumeau a aussi été mis à jour).

05/02 : Nouveau dossier : quand musique et arts plastiques fusionnent.

02/02 : Nouveaux dossiers : quand la musique inspire les peintres, et à l’inverse quand la peinture inspire les musiciens.

25/01 : Dossiers sur la synesthésie en musique et sur les correspondances entre sons et couleurs. Bonne lecture !