« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

dada

azerty, le 20/05/2016

Mouvement d’artistes et d’écrivains qui prônent la dérision et la provocation. Il émerge au cours de la première guerre mondiale, d’un intense dégoût envers la boucherie qu’elle a déclenchée, qui signe selon lui la faillite des civilisations, de la culture et de la raison. Refusant toute valeur établie, morale ou artistique, il privilégie la confusion et le doute absolu. Paradoxalement, son activité de déconstruction et de destruction des langages (verbal et plastique) s’est traduit par des oeuvres durables qui ont ouvert des voies majeures de l’art contemporain. Il se décompose peu à peu à partir de 1921 au profit du surréalisme dont André Breton publie le manifeste en 1924.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Pouchkine (dans sa pièce "Mozart et Salieri") et Miloš Forman (dans son film "Amadeus") comptent parmi les colporteurs de la rumeur selon laquelle Antonio Salieri aurait provoqué la mort de Wolfgang Mozart. Cette thèse a pris du plomb dans l’aile, l’Italien figurant par exemple parmi les rares personnes présentes à l’enterrement du prodige.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.