« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

spectral

azerty, le 03/04/2016

Le courant spectral s’est développé au cours des années 1970-1980 grâce aux progrès de l’analyse du spectre sonore permis par l’informatique. Il est surtout illustré par Gérard Grisey (1946-1998) et Tristan Murail (1947-) qui prolongent la démarche suivie intuitivement par Gyorgy Ligeti. Schématiquement, le résultat obtenu est un processus d’évolution lente et progressive d’un phénomène sonore permettant de saisir toutes les dimensions du son. En réaction au sérialisme généralisé des années 1960, la musique spectrale est un retour à la perception de la matière sonore en musique. Plus d’infos

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

L’hymne national anglais “God save the Queen/King“ pourrait provenir d’une œuvre de Jean-Baptiste Lully célébrant une opération chirurgicale réussie du postérieur du roi Louis XIV, œuvre que Georg Friedrich Haendel aurait récupérée pour le compte de la Couronne britannique.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.