« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Bertolt Brecht

azerty, le 05/06/2016

Écrivain allemand (1898–1956) qui a révolutionné le théâtre de son temps. Il voulait rompre avec l’illusion théâtrale et pousser le spectateur à la réflexion. Ses pièces sont donc ouvertement didactiques : par l’usage de panneaux avec des maximes, des apartés en direction du public pour commenter la pièce, des intermèdes chantés, etc., il force le spectateur à avoir un regard critique. Il baptise ce processus « distanciation ».  Dans son théâtre, l’acteur doit plus raconter qu’incarner, susciter la réflexion et le jugement plus que l’identification. Sa collaboration avec Kurt Weill pour L’Opéra de quat’sous est restée célèbre.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Ernest Chausson décéda des suites d’un accident de bicyclette alors qu’il composait...des œuvres cycliques :)

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.