« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Chromatique

azerty, le 12/11/2015

Dans l’échelle chromatique, l’octave est divisée en 12 demi-tons.

À la fin du XIXe siècle, l’usage (notamment par Richard Wagner) de plus en plus fréquent du chromatisme fait progressivement disparaître le sentiment tonal. Ce processus aboutira, au XXe siècle, au dodécaphonisme et à la musique sérielle.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Savez-vous quel est le point commun entre Louis XIV et Niccolo Paganini ? Ils étaient tous deux férus de guitare. Car avant de devenir l’instrument populaire par définition, la guitare fut l’un des instruments phares des grandes cours européennes (voir une galerie de toiles).

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.