« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Théosophie

azerty, le 13/12/2015

Doctrine ésotérique orientaliste inspirée de l’hindouisme et du bouddhisme dont elle retient les concepts de ″réincarnation″ et de ″karma″. Fondée au départ sur des idées généreuses, elle refuse toute idée raciste et discriminante, et prône le principe de Fraternité universelle de l’Humanité. Elle ne connaît aucun dogme mais défend l’idée selon laquelle tout système de pensée possède un aspect d’une vérité plus universelle. Elle encourage donc l’étude comparée des religions, des philosophies et des sciences ainsi que la recherche des pouvoirs latents dans l’Homme et des lois inexpliquées de la nature.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

John Taylor, chirurgien renommé pour sa maladresse qui a déjà rendu aveugle Johann Sebastian Bach en 1750, récidive avec Georg Friedrich Haendel en 1752. Au final, plusieurs centaines paires d’yeux auraient pu se trou(v)er au contact du médecin.

Nouveautés sur Symphozik

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.

07/12 : Dossier sur le génie (mais non, vil flatteur, il ne s’agit pas de la biographie de votre webmaster), accompagné de son Q.C.M.

05/12 : Dossier sur la musique brésilienne et analyse du Boléro par Lévi-Strauss.