« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

continuo

azerty, le 28/05/2017

Continuo désigne en italien la “basse continue” baroque, appelée aussi “basse chiffrée”. C’est une ligne mélodique écrite dans le registre inférieur, comportant un chiffre sous certaines notes. Elle est jouée par un instrument monodique grave (généralement le violoncelle) et les chiffres, qui correspondent à des accords, sont réalisés par un instrument polyphonique (généralement le clavecin) qui complète l’harmonie : exemple sur YouTube.  Le continuo est systématiquement utilisé durant la période baroque pour accompagner une ou plusieurs autres lignes mélodiques sonnant dans un registre supérieur. Voici par exemple un duo extrait de la cantate BWV 4 de Johann Sebastian Bach : écouter (le chiffrage est ici est réalisé à l’orgue).

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Le Roi des Aulnes (Erlkönig) de Franz Schubert sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe vous est peut-être connu. Mais aviez-vous déjà entendu parler de celui de Ludwig van Beethoven, une pièce sans numéro d’opus (WoO 131) datée d’environ 1795 ?

Nouveautés sur Symphozik

12/07 : Un nouveau dossier qui vous comblera si vous avez toujours rêvé de connaître la place de la musique dans une colonie pénitentiaire du XIXe siècle.

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !