Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Musique pure

azerty, le 17/12/2015

On appelle ainsi une musique qui ne fait appel à aucune référence extérieure. Elle s’oppose à la musique à programme qui s’appuie sur un support littéraire ou plus généralement narratif. Les formes privilégiées par la musique pure sont exclusivement instrumentales : sonate, concerto, symphonie, fugue, quatuor, etc. Elle demande une attention soutenue de la part de l’auditeur alors que, dans la musique à programme, l’intérêt est entretenu par ce qui est évoqué ou illustré (l’argument d’un ballet, le livret d’un opéra, etc.). Vers les années 1860, ces deux genres ont fait l’objet d’une célèbre polémique : plus d’informations dans notre biographie de Brahms.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…

Leonard Bernstein est un compositeur, chef d’orchestre et pianiste américain né à Lawrence (Massachusetts) le 25 août 1918, et mort à New York le 14 octobre 1990. Célèbre pour ses comédies musicales ...

Lire la suite sur la biographie de Leonard Bernstein
Nouveautés sur Symphozik

08/12 : Musiques dramatiques pour une mort tragique, nouveau dossier "à écouter".

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !