« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

ondes Martenot

azerty, le 13/06/2016

Instrument monodique à oscillateur électronique, présenté par Maurice Martenot en 1928. On peut jouer sur les hauteurs avec les touches d’un clavier, à la manière d’un piano ; un boîtier électronique commande les nuances. Un ruban devant le clavier permet de jouer en glissando. Olivier Messiaen en a fait un usage abondant comme dans la Fête des belles eaux pour 6 ondistes (écouter le début du final ou rechercher une démo sur Youtube).

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un commentaire

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Au plus profond de notre cerveau, nous possédons, comme tous les animaux, une “oreille de vigilance”. Elle commande un réflexe de fuite après l’audition d’un son inconnu annonciateur d’une menace. Et voilà pourquoi tant de gens prennent leurs jambes à leur cou quand ils entendent de la musique contemporaine, par définition pleine de “sons inconnus, voire inquiétants”.