« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

Schola Cantorum

Jean-Baptiste, le 19/11/2015

Établissement privé fondé en 1896 par Charles Bordes, Alexandre Guilmant et Vincent d’Indy pour remettre à l’honneur le répertoire liturgique grégorien et polyphonique. Sous la direction de Vincent d’Indy à partir de 1900, la Schola Cantorum devient une école de musique réputée, concurrente du Conservatoire de Paris dont elle se distingue par la souplesse et l’ouverture de son enseignement. Elle compta notamment comme élèves Erik Satie, Isaac Albéniz, Albert Roussel, Arthur Honegger, Edgar Varèse et Darius Milhaud.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Domenico Scarlatti est un claveciniste virtuose : à Rome, pendant une joute musicale, il sera jugé supérieur à Georg Friedrich Haendel dans cet instrument, tandis que Haendel égalisera à l’orgue. Les relations entre les deux musiciens restèrent au beau fixe.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.