Pas encore membre ? Mot de passe oublié

concerto grosso

azerty, le 27/07/2017

Concerto grosso : Forme typique de la période baroque, le concerto grosso apparaît vers 1670 en Italie. C’est Arcangelo Corelli qui lui donne ses lettres de noblesse. Habituellement écrit pour une douzaine d’instruments à cordes et un clavecin, il fait dialoguer un petit groupe d’instruments avec le reste de l’orchestre (ou bien il mêle tous les instruments dans les passages en tutti). Il ne survivra pas à la fin de la période baroque mais, après plus de 200 ans d’absence, il intéresse à nouveau quelques compositeurs du XXe siècle. Plus d’infos

Ressources liées

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…Un contrebassiste d’orchestre symphonique prend sa retraite. Pour fêter ça, il décide de venir écouter son orchestre. À la fin du concert, il retrouve un de ses anciens collègues contrebassiste. Celui-ci lui demande :
- Alors, tu as aimé ?
- Ah oui, beaucoup ! Mais quelle surprise : tu savais, toi, que quand nous faisons "Pom-Pom-Pom-Pom-Pom-Pom", les violons font "Zim - Zi-Zi-Zi-Zi-Zi-Zi-Zim - Zi-Zi-Zi-Zi-Zi-Zi-Zim - Zi-Zi-Zi-Zi-Zi-Zi-Ziiiiiiiiiiiiim" ?

(les mauvaises langues prétendent que les contrebassistes ignorent ce qui se passe dans le reste de l’orchestre)
Nouveautés sur Symphozik

08/12 : Musiques dramatiques pour une mort tragique, nouveau dossier "à écouter".

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !