Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Néoclassicisme

azerty, le 24/11/2015

Un premier néoclassicisme qui concerne surtout la peinture (David, Ingres) apparaît fin 18e et début 19e au moment où l’on redécouvre les ruines de Pompéi. Un second néo-classicisme influence aussi la musique dans les années 1920 chez Stravinski, Hindemith, Prokofiev, Ravel ou Martinů. Il se traduit par des constructions rigoureuses qui s’inspirent très librement des baroques (Bach) ou des classiques (Haydn).

Ressources liées

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…

John Taylor, chirurgien renommé pour sa maladresse qui a déjà rendu aveugle Johann Sebastian Bach en 1750, récidive avec Georg Friedrich Haendel en 1752. Au final, plusieurs centaines paires d’yeux auraient pu se trou(v)er au contact du médecin.

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !

16/01 : Après près de sept ans de présence sur Symphozik et un nombre record de contributions diverses, Claude Roux, alias azerty, nous a quitté. Nos condoléances à sa famille.

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés !