Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Néoclassicisme

azerty, le 24/11/2015

Un premier néoclassicisme qui concerne surtout la peinture (David, Ingres) apparaît fin 18e et début 19e au moment où l’on redécouvre les ruines de Pompéi. Un second néo-classicisme influence aussi la musique dans les années 1920 chez Stravinski, Hindemith, Prokofiev, Ravel ou Martinů. Il se traduit par des constructions rigoureuses qui s’inspirent très librement des baroques (Bach) ou des classiques (Haydn).

Ressources liées

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…

Eugène Onéguine - Scène et air de la lettre - Piotr Ilitch Tchaïkovski

Nouveautés sur Symphozik

08/12 : Musiques dramatiques pour une mort tragique, nouveau dossier "à écouter".

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !