Pas encore membre ? Mot de passe oublié

instrument transpositeur

Introduction musicale :
Antonin, le 08/11/2016

Instruments transpositeurs — Voilà une bizarrerie de la facture instrumentale : quand ces instruments jouent une note… on en entend une autre ! Par exemple, quand une clarinette en si bémol joue le do de sa partition, on entend un si bémol : tout est décalé d’un ton inférieur ; quand un cor en fa joue do, on entend fa… etc. Pourquoi ? Parce que chaque instrument à vent a une tonalité qui dépend de sa taille (voir notre dossier : instruments transpositeurs). 

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un message
Au pif sur Symphozik…

À l’origine, la note do se nommait ut, appellation qui subsiste encore dans certains cas (clé d’ut, par exemple). Ainsi, par exemple, la phrase : "j’ai mal au dos, il est dommage que dorénavant il n’y ait plus de médecins à domicile et je vais faire un petit dodo" se prononçait : "j’ai mal au ut, il est ut-mage que ut-rénavant il n’y ait plus de médecin à ut-micile et je vais faire un petit utut" (© François Pérusse).

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.