Les compositeurs sortent de l’ombre sur Symphozik…

piano mécanique

Référendum ADP
Antonin, le 05/10/2016

Appelé aussi "pianola", c’est un piano dont les touches et les pédales sont actionnées par un système de carte perforée, long ruban enroulé sur lui-même. Inventé vers 1840, on le trouve principalement dans les bars et les saloons américains. Très en vogue dans les années 1920, il disparaîtra avec le perfectionnement du gramophone et l’invention du juke-box. (wikipedia / youtube)

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un commentaire

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Au pif sur Symphozik…

Ludwig van Beethoven, admirateur de la Révolution française, dédicaça à Napoléon Bonaparte sa Troisième Symphonie "Héroïque". Mais lorsque le grand homme se fit sacrer Empereur des Français, le compositeur déçu le déchut de l’honneur d’une dédicace.

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

22/10 : À défaut de mise à jour et bien que blasé, Symphozik se lance dans la politique. SIGNEZ ! (ou pour les esprits de contradiction : NE SIGNEZ PAS !)

11/02 : Claude Levi-Strauss et la musique

10/02 : À quoi sert la musique ?