Pas encore membre ? Mot de passe oublié

minimaliste

azerty, le 03/04/2016

La musique minimaliste apparaît dans les années 1960 aux États-Unis (en France, le courant est fréquemment appelé musique répétitive). Il est caractérisé par le retour à la tonalité, une pulsation régulière et la répétition obsédante de courts motifs évoluant lentement. Il marque une réaction au sérialisme ainsi qu’aux approches conceptuelles comme celles de John Cage. Ses détracteurs en critiquent le caractère hypnotique et décérébrant (exemples). Cependant, les compositeurs qui le pratiquent (notamment Steve Reich et Philip Glass) ont évolué vers un style plus complexe où l’aspect répétitif n’est plus prépondérant.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un message
Au pif sur Symphozik…

Requiem - 10 - Agnus Dei et Communion - Hector Berlioz

Nouveautés sur Symphozik

15/05 : Deux nouveaux Q.C.M. pour les plus cinéphiles d’entre nous sur les bonnes vieilles comédies françaises : niveaux facile et expert. Et si vous loupez quelques réponses, c’est l’occasion de(re)découvrir mes comiques préférés 😁

08/05 : Deux nouveaux dossiers : canulars, scandales et tromperies dans la musique et un petit florilège de questions…embarrassantes.

06/05 : Deuxième article de la série Diana Deutsch : la circularité des hauteurs. Accrochez-vous.