« Musique classique : les compositeurs sortent de l’ombre »

rubato

azerty, le 28/05/2017

Rubato : en musique, rubato (mot l’italien signifiant "dérobé") est une indication d’expression : accélérer certaines notes de la mélodie ou en retarder d’autres pour abandonner la rigueur de la mesure. Ces variations de vitesse, appliquées selon l’inspiration de l’interprète ou du chef d’orchestre sont caractéristiques du jeu des romantiques, Frédéric Chopin en particulier. Le tempo rubato permet aux interprètes d’imprimer à l’œuvre leur expression personnelle. Le problème pour eux est de trouver l’équilibre entre une "agogique" trop exagérée ou trop retenue.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Le saviez-vous ?

Ludwig van Beethoven, admirateur de la Révolution française, dédicaça à Napoléon Bonaparte sa Troisième Symphonie "Héroïque". Mais lorsque le grand homme se fit sacrer Empereur des Français, le compositeur déçu le déchut de l’honneur d’une dédicace.

Nouveautés sur Symphozik

21/05 : Sous la pression chromatique, Symphozik passe en https : n’hésitez pas à signaler tout problème éventuellement rencontré.

25/04 : Biographies de Karl Friedrich Abel et de Johann Christian Bach, et la réponse à une question que vous vous posez tous : qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?. C’est la deuxième mise à jour de l’année, vive la procrastination !

04/02 : Analyse du Sacre du Printemps par Stravinski et illustrations sonores sur le concerto.