Les compositeurs sortent de l’ombre sur Symphozik…

Scherzo

azerty, le 17/12/2015

Mot italien (littéralement ″plaisanterie″) désignant une forme apparue au XVIIe siècle. Dans la symphonie et la sonate, Beethoven le substitue au menuet dont il garde la structure en trois parties ; mais il lui confère un tempo plus rapide et un caractère plus énergique. Plus tard (déjà chez Chopin) il devient une œuvre indépendante toujours d’allure très dynamique mais de forme plus libre.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un commentaire

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Au pif sur Symphozik…

Camille Saint-Saëns devient le premier compositeur de renom à composer une musique de film en signant la bande sonore de L’Assassinat du duc de Guise en 1908 (son opus 128 pour cordes, piano et harmonium).

Encore un peu ? Le saviez-vous
Nouveautés sur Symphozik

18/03 : En prévision de l’épidémie actuelle, les mises à jour sont suspendues sur Symphozik jusqu’à nouvel ordre mondial, depuis un an.

11/02 : Claude Levi-Strauss et la musique

10/02 : À quoi sert la musique ?