Pas encore membre ? Mot de passe oublié

Scherzo

azerty, le 17/12/2015

Mot italien (littéralement ”plaisanterie”) désignant une forme apparue au XVIIe siècle. Dans la symphonie et la sonate, Beethoven le substitue au menuet dont il garde la structure en trois parties ; mais il lui confère un tempo plus rapide et un caractère plus énergique. Plus tard (déjà chez Chopin) il devient une œuvre indépendante toujours d’allure très dynamique mais de forme plus libre.

Ressources liées

Commentaires des internautes

Poster un message

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Au pif sur Symphozik…

Symphonie n° 4, « Romantique« - 2e mouvement - Anton Bruckner

Nouveautés sur Symphozik

08/12 : Musiques dramatiques pour une mort tragique, nouveau dossier "à écouter".

25/10 : Pour une sociologie de la musique, nouveau dossier.

21/10 : Deux nouveaux dossiers azertyques à titre posthume, Musique et politique et son équivalent belliqueux, Musique et guerre…À vos clairons !