Les compositeurs sortent de l’ombre sur Symphozik…

contretemps

Référendum ADP
azerty, le 17/07/2017

En musique, un contretemps (ou contre-temps), correspond à une note attaquée sur un temps faible, le temps fort qui suit étant remplacé par un silence. Cette disparition (du temps fort attendu) provoque un effet de déhanchement, voire de halètement, comme pour la syncope (écouter). Cette dernière diffère du contretemps par le fait que la note attaquée sur le temps faible se prolonge sur le temps fort :

Contretemps
Image Wikipedia

Ressources liées

Commentaires des internautes

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette page !

Poster un commentaire

Pour un problème technique, utilisez le formulaire de contact ! Les messages inappropriés seront modérés avant que vous n’ayez pu prononcer prd krt skrz drn zprv zhlt hrst zrn.

Au pif sur Symphozik…

Guillaume de Machaut (né à Machault vers 1300 - mort à Rheims en 1377), compositeur et poète français, principal défenseur du mouvement de l’Ars nova, qui voulait moderniser la musique polyphonique par des recherches harmoniques et surtout rythmiques (invention de la syncope). Il sut allier dans ses œuvres la tradition…

Nouveautés sur Symphozik

22/10 : À défaut de mise à jour et bien que blasé, Symphozik se lance dans la politique. SIGNEZ ! (ou pour les esprits de contradiction : NE SIGNEZ PAS !)

11/02 : Claude Levi-Strauss et la musique

10/02 : À quoi sert la musique ?